Plus haut château de France, Bris­sac, avec sept étages et 204 pièces, mérite son surnom de “Géant du Val de Loire”.

Acquis en 1502 par René de Cossé, premier seigneur de Brissac, il est aujourd’hui la résidence du treizième duc de Brissac. Tandis que le parc offre de magnifiques points de vue à l’ombre d’arbres centenaires, la visite révèle un éblouissant décor . Ici rivalisent de beauté, plafonds dorés à la feuille, mobilier précieux et surtout un ravissant théâtre Belle Epoque, dédié à l’opéra.

Dans le grand salon sont rassemblés des souvenirs de famille et s’y côtoient portraits et photos, fleurs et bougies... Car Brissac est un château de famille dans lequel chaque génération s’est attachée à transmettre l’amour et le respect d’un patrimoine pour y maintenir une tradition d’accueil. Dans la salle à manger vous verrez le couvert dressé comme si, le soir venu, de nombreux invités étaient conviés à la table du duc !

La visite se poursuit sur les pas du Roi Louis XIII venu à Brissac en août 1620, de chambres historiques en galeries de peintures jusqu’au théâtre Belle époque. Cette salle d’opéra étonnante de 200 places est née du rêve ambitieux de Jeanne Say, marquise de Brissac, mélomane reconnue à la fin du XIXe siècle .

La visite s’achève dans le cellier du château par une dégustation vente des vins de la propriété. Anjou Villages Brissac et Rosé d’Anjou y vieillissent dans le recueillement et le silence des voûtes de pierre . Dans notre boutique vous trouverez également de nombreux souvenirs (livres, tabliers de sommeliers, confiseries locales ....)

 

Chapelle du château de Brissac-Quincé

Survol des façades